Développez vos compétences avec nos formations spécialisées HACCP et GFSI pour l’Industrie alimentaire

Article

La sécurité des aliments – Un regard historique

Avez-vous déjà entendu parler du roman “The Jungle” d’Upton Sinclair de 1906? Probablement pas! Voici donc un retour aux années 1900 et les débuts de la sécurité des aliments. À cette époque, les entreprises du domaine alimentaire sont peu réglementées et inspectées… quand le chat n’est pas là, les souris dansent!

Le principal objectif de Sinclair dans la description de l’industrie de la viande à Chicago et de ses conditions de travail était de faire progresser le socialisme aux États-Unis. Cependant, la plupart des lecteurs étaient plus préoccupés par plusieurs passages exposant des violations de la santé et des pratiques insalubres dans l’industrie américaine de l’emballage de la viande au début du XXe siècle. Par exemple, comment la viande était réellement fabriquée et si la saucisse contenait de la sciure de bois ou quoi que ce soit d’autre. C’est là que public a commencé à exprimer ses préoccupations au sujet de la sécurité des aliments. 

D’ailleurs, les préoccupations des lecteurs concernant le roman de Sinclair sont rapidement devenues une question politique et qui ont dégénérées en un véritable “scandale de la viande” pour l’administration Roosevelt. Roosevelt a non seulement envoyé sa propre commission pour vérifier ce que Sinclair a décrit, mais a échangé des lettres avec l’auteur pour aider à valider les détails mêmes qui effrayaient les consommateurs américains.

Ainsi est née la loi fédérale sur l’inspection de la viande de 1906 – qui change à jamais le rôle du ministère de l’Agriculture en termes de sécurité des aliments, et la Pure Food and Drug Act de 1906 – qui a finalement conduit à la création de la Food and Drug Administration (FDA).

Travailleurs d’usine

Progrès en sécurité des aliments

Les progrès en matière de sécurité des aliments, d’autre part, se sont produits à peu près au moment où les grandes entreprises se sont rendu compte que même si les petites entreprises causaient des épidémies de maladies d’origine alimentaire, cela se reflétait malheureusement sur l’ensemble de l’industrie. C’est à ce moment-là que les entreprises ont commencé à partager ouvertement des informations sur la sécurité des aliments, favorisant une culture de coopération sur les questions de sécurité des aliments.

Au fond, une grande partie des progrès réalisés en matière de sécurité des aliments au cours des 100 dernières années résulte de réactions à des crises. Nous avons tendance à attendre qu’il y ait suffisamment de maladies pour justifier une stratégie de contrôle et de prévention éventuelle.  100 ans plus tard, les trois principales sources d’agents pathogènes d’origine alimentaire restent:

  • Produits frais;
  • Viande et de la volaille;
  • Produits laitiers.

Le facteur humain est un dénominateur commun.

Pulsenet

Cela fait suite à vaste éclosion d’E. coli en 1996. Les scientifiques des Centers for Disease Control and Prevention (CDC) ont établi le profil d’ADN et ont déterminé que la souche E. coli trouvée chez les patients avait le même profil que la souche trouvée dans les galettes de hamburger servies par une grande chaîne de restauration rapide. À partir de cette découverte, ils ont mis en place un réseau national PulseNet, pour détecter les éclosions et d’y réagir rapidement.

PulseNet Canada

Pour harmoniser notre système de surveillance canadien avec PulseNet USA, PulseNet Canada a été créé en 2001.

Peu de temps après, PulseNet International a vu le jour, permettant une détection et une réaction harmonisées concernant les éclosions d’origine alimentaire dans le monde entier. En 2021, 88 pays participaient à PulseNet International.

PulseNet Canada assure le suivi de tous les cas de maladies d’origine alimentaire causées par les bactéries suivantes:

  • Vibrio
  • E. coli
  • Shigella
  • Salmonella
  • Listeria monocytogenes

Formations en sécurité des aliments

Les normes de sécurité des aliments se sont grandement améliorées et c’est tant mieux!  Autres temps, autres mœurs! Le facteur humain est un dénominateur commun des maladies d’origine alimentaire, la formation est donc essentielle. Vos employés contribuent activement au succès de votre entreprise!

Voici des formations pour développer leurs compétences et la confiance nécessaires en sécurité des aliments.

Références

L’article vous a plu? N’hésitez pas à le partager!

LinkedIn
Twitter
Facebook

Derniers articles

Restez informés!

Abonnez-vous à notre infolettre et restez à l’affut de l’actualité de l’industrie agroalimentaire en plus d’être les premiers informés des formations offertes par INNOVALTECH.

X
X